Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

06:11:28 - Blind Guardian / Leaves' Eyes (Qc)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 28 Novembre 2006 à la Salle Albert-Rousseau à Québec
Organisateur: CDM
Photographe: Yves Gagnon
Compte-rendu: Daves Couture / Stéphane Genest

Si certains d’entre nous pouvaient croire que la première visite à Québec du groupe BLIND GUARDIAN entrait dans les spectacles conventionnels sans plus, la réaction des amateurs au moment de l’arrivée sur scène des musiciens nous a complètement confondu. L’intensité dégagée par la foule peut assez facilement entrer dans le livre des records tellement elle a été explosive. Ayant vu de nombreux spectacles en 20 ans, je me permets d’affirmer sans nul doute que cette réaction est l’une des plus intense qu’il m’ait été donné de voir. Il est bien sûr important de mentionner qu’il ne faut pas comparer le volume de la foule d’une Salle Albert-Rousseau bien remplie à celle d’un Colisée plein à craquer. Cependant, l’énergie ressentie pouvait amplement rivaliser avec l’ambiance du grand Colisée. BLIND GUARDIAN était accompagné du groupe européen LEAVES EYES et de la jolie Liv Kristine Espenaes Krull. Il est à noter que les billets avaient tous été vendus et qu’une centaine de billets supplémentaires avaient été ajoutés pour combler les quelques amateurs de dernière minute.

Devant une salle à peu près pleine, LEAVES EYES jouissait d’une grande visibilité pour sa prestation. L’accueil a été très bon lorsque Liv Kristine s’est présentée sur scène tout de rouge vêtue. D’une grande beauté, elle a probablement un atout de plus dans son sac pour provoquer quelques réactions supplémentaires. Cependant, si l’on s’en tient à sa présence de scène, elle s’est avérée beaucoup plus discutable. Je la qualifierais même de statique. Son conjoint Alexander Krull était par contre beaucoup plus actif et s’assurait de garder la foule bien réveillée. Je dirais même qu’il en mettait un peu trop en intervenant même sur les vocalises de Liv Kristine. Il était par contre le seul à dégager une énergie convaincante et à rendre l’aspect visuel beaucoup plus attrayant. Côté musical, le style présenté par LEAVES EYES nous transporte dans le monde des Vikings qui sont débarqués en Amérique il y a bien longtemps de cela, selon plusieurs historiens. Plusieurs caractéristiques dans la musique nous apportent les couleurs européennes des pays nordiques. L’inspiration liée à l’art norvégien et la musique ‘Folk’ de ces pays est très présent dans leurs pièces. Vous avez bien sûr le côté très ‘Metal’ du groupe combiné à la voix d’opéra de Liv Kristine. Somme toute, la prestation a été bien présentée mais après quelques pièces, on a senti que les amateurs étaient prêts à passer à la vitesse supérieure. Un style de musique uniforme qui porte quelque peu à la répétition et qui peut nous lasser après seulement quelques morceaux. Les gens ont apprécié mais étaient bien sûr déjà en mode ‘attente’ pour la seconde partie.

Sans vouloir me répéter, l’entrée en scène de la formation BLIND GUARDIAN fut l’une des explosions d’énergie les plus intense qu’il m’ait été donnée de voir et d’entendre!!! Cette réaction laissait bien sûr entrevoir un public conquis d’avance. Ayant eu quelques aperçus du DVD de 2003, je n’ai pu que constater que la performance a été en tout point identique à ce spectacle. J’ai cru voir une reprise sauf bien entendu pour ce qui est du choix des pièces. Les membres du groupe ont été littéralement conquis par la réaction des gens de Québec et je dirais même que les musiciens ont été très surpris. Le chanteur s’est même permis de lancer timidement qu’il semblait que sa formation était probablement très attendue en nos murs, ce qui bien sûr déclencher une autre réaction ‘choc’ des amateurs. Le son était très à point et la présentation des effets visuels fut également une réussite. Un grand écran avait même été placé derrière la scène pour illustrer le contenu de certaines pièces.

La performance générale des musiciens a été à la hauteur des attentes du public de Québec mais par contre, une petite remarque est ressortie par rapport à la voix de Hansi Kursch. Elle a été à la hauteur mais il semble que comme beaucoup d’autres chanteurs, celle-ci a dû être révisée à la baisse, côté tonalité. Il la possède encore très bien mais il chante sur une tonalité légèrement plus basse. Du côté positif, elle reste très spéciale et très charismatique. Les amateurs pouvaient également faire connaissance avec le nouveau batteur du groupe et son rendement a été sans contredit à la hauteur du potentiel de la formation. Il n’y a rien à redire de cette prestation sauf une petite chose, les gens présents attendaient BLIND GUARDIAN depuis bien longtemps et ce fut le jour du soulagement pour la majorité d’entre eux. Un vœu très cher fut exaucé.

Liste des pièces :

War of wrath
Into the storm
Born in a mourning hall
Nightfall
Script for my Requiem
Valhalla
Fly
Mordred's song
Welcome to dying
Time stand still at the iron hill
Skalds and shadows
Another stranger me
And then there was silence

Rappel :
Imagination from the other side
The bard's song
Mirror mirror

Cette soirée très forte en émotions s’est terminée sur un départ rapide des musiciens après le spectacle et quelques amateurs déçus de n’avoir pu obtenir un souvenir autographié de leurs idoles. Il reste que BLIND GUARDIAN a rendu, par sa prestation sans faille, un grand nombre de personnes heureux si l’on en croit les nombreux commentaires transmis sur les forums de ‘Capitale du Métal’ et de ‘Metal Universe’. Je me suis même retrouvé assis à coté d’un amateur d’une cinquantaine d’années qui connaissait très bien les paroles et le répertoire du groupe. Ce fut une surprise mais s’il faut en croire ma vision, des gens de tout âge se retrouvent maintenant dans ce style de musique. Ces parents accompagnent leurs enfants lors de ces soirées et en plus, y prennent maintenant plaisir. J’ai bien apprécié ma soirée et je crois que BLIND GUARDIAN a maintenant de nouvelles destinations à considérer lors de futures tournées. Bravo aux gens de Québec pour leur enthousiasme.

Par Daves Couture, MetalUniverse.net
_________________________________________________________

C'est le 28 Novembre 2006 que le légendaire groupe de power metal Blind Guardian aura mis le pied en sol québécois pour la deuxième fois, la première étant le 16 Novembre 2002 à Montréal, bref il y a déjà quatre ans de cela. Ces derniers étaient attendus depuis longtemps puisque l'impatience des fanatiques était palpable plusieurs jours et même plusieurs mois avant le fameux jour. Toute cette attente aura enfin été récompensée par une prestation tout simplement magnifique de la part d'un groupe fantastique!

Pendant l'après-midi, alors que quelques fans attendaient déjà dans l'entrée de la Salle Albert-Rousseau, certains même depuis la matinée, les membres de Blind Guardian ont décidé de visiter un peu la ville de Québec et auraient été semble-t-il aperçus à quelques endroits par des fans, il paraîtrait même que la chanteuse de Leaves' Eyes, Liv Kristine, serait allé magasiner à Place Laurier (centre d'achat de Sainte-Foy), c'est donc bel et bien une fille, pas d'inquiétude sur cela. Malheureusement Blind Guardian s'est montré un tantinet timide durant l'après-midi pour ce qui est des signatures d'autographes et des photos, seulement quelques rares personnes ont pu s'en dégoter. L'après-midi nous aura paru très long, mais rien de tel pour passer le temps que de discuter avec d'autres mordus de cet excellent groupe qui existe depuis 20 ans.

18h30 arrive enfin et les portes s'ouvrent, chose quand même surprenante puisque normalement il y a toujours un peu de retard. Les fans s'affairent donc à tenter d'entrer le plus vite possible et nous nous retrouvâmes dans le fameux phénomène classique de l'entennoir magique. Une fois la fouille terminée et le billet déchiré, c'était la course vers le vestiaire et ensuite vers la deuxième entrée, celle de la salle, en particulier pour ceux avec des billets de parterre question d'avoir la meilleure place. Un vingtaine de minutes d'attente devant un rideau et une impatience palpable flottant dans l'air rendaient les gens encore plus impatients, et, au moment où l'on s'y attendait le moins, le rideau s'ouvre et la première réaction est une course effrenée jusqu'au parterre pour s'accoter à la scène et avoir les meilleures places.

Quelques dizaines de minutes d'attente plus tard entraient enfin sur scène Leaves' Eyes qui ont offert une performance énergique sur scène malgré le rythme plus lent de leur musique. Nous avons eu droit à une très bonne sélection de chansons de leurs deux albums et l'interprétation de ces dernières fût excellente ainsi que la qualité du son firent en sorte que je croyais souvent presque entendre l'album, excepté pour la voix de Liv qui ne ressortait parfois pas beaucoup. Leaves' Eyes offrent certes un style de musique qui est peut-être moins accessible à tous, surtout lorsqu'ils sont en première partie d'un groupe comme Blind Guardian, mais je crois qu'ils auront quand même réussi à accomplir leur mission qui était de réchauffer la foule, de faire justice à leurs quelques fans et à peut-être en attirer de nouveaux. Alexander Krull aura très bien joué son rôle de frontman au contraire de Liv qui était plus discrète et qui se contentait de parler quelques fois et de chanter. Le groupe était également un peu statique, mais on peut les pardonner puisque ce n'est pas un style musical à se lancer partout sur scène et qu'ils se concentraient plutôt sur leur performance aux instruments, Alexander tentait au moins de faire bouger la foule et réussissait. Le fait de terminer leur spectacle avec la pièce "Elegy" fut un excellent choix. Somme toute, j'ai bien aimé Leaves' Eyes et j'ai bien fait d'apprendre à les connaître juste avant, au contraire de quelques personnes un peu partout qui dormaient pratiquement.

La pièce maîtresse de cette soirée s'en venait maintenant à grand pas, une entracte qui avait l'air interminable, autant pour moi que pour les autres très grands fans de Blind Guardian. À plusieurs reprises la foule scandait "Guardian! Guardian!" ou encore "Blind Guardian! Blind Guardian", sans compter les "Ohééé Ohééé" et le tappage de la foule sur le parterre! Les lumières finissent par s'éteindre et, à travers la foule en furie, nous pouvions commencer à entendre la très classique introduction des concerts de Blind Guardian "War Of Wrath". C'était comme un rêve, le CD Live commence comme cela, le DVD aussi, mais là c'était en vrai, le groupe au complet faisait son apparition en nous lançant à la figure "Into The Storm" que toute la foule ou presque chantait, Hansi et le reste du groupe semblaient réellement surpris de notre acceuil, la foule ne laissait vraiment aucun répis au groupe et Hansi devait attendre longtemps entre chaques chansons pour pouvoir reprendre la parole à travers les cris ahurissants de la foule, on leur a même remis un drapeau du Québec avec le logo du groupe que Hansi a soulevé et placé devant la batterie, un classique maintenant à Québec. La liste des pièces choisies était pratiquement parfaite puisque toutes les chansons de Blind Guardian sont excellentes, certes nous avons tous nos petites déceptions pour quelques chansons chacun aurait voulu entendre, mais globablement personne ne peut se plaindre de ce que nous avons entendu. Nous avons eu droit à trois pièces du dernier album, à savoir "Fly", "Another Stranger Me" et "Skalds And Shadows" qui furent très bien accueillies par la foule, en particulier "Fly" qui rentrait vraiment au poste sur scène, déjà que je l'aimais bien, bref ce fût la surprise de plusieurs. Premier moment fort du spectacle selon moi, "Valhalla", chantée par la foule exactement comme sur le Live et le DVD, un rêve qui devenait réalité pour tous, j'en frissonne encore. La durée du spectacle aura réellement parue coutre dans mon cas (probablement dans celui de plusieurs aussi) et une petit déception me remplissait déjà quand Hansi nous a dit "This will be the last song", néanmoins ce sentiment disparut rapidement lorsque j'appris que cette fameuse dernière pièce était "And Then There Was Silence", un pur délice auditif de 14 minutes qui me rappelait trop le DVD. "Mais où est passée "The Bard's Song" dans tout ça?" vous vous dites? Et bien la foule n'est pas dupe non plus, le groupe ne pouvait certainement pas repartir comme ça sans nous la donner, même chose pour "Mirror Mirror", alors après que le groupe ait quitté la scène, la foule, qui n'avait rien perdu de son énergie, scandait déjà le retour de Blind Guardian sur scène et frappaient le sol avec rythme. Ils revinrent rapidement sur scène suite à nos appel et Hansi nous a même dit qu'ils devaient normalement "prendre une pause", mais que l'on était trop bruyants (chose qu'il a d'ailleurs répété souvent pendant le concert, bref nous complimentait), ainsi donc on nous envoyait en force "Imaginations From The Other Side" à la figure! Et voilà l'autre moment fort du spectacle, les tabourets firent leur apparition sur scène, André et Marcus prirent leurs guitares acoustiques, et Hansi nous annoncaît "The Bard's Song" sous les cris les plus forts jamais encore entendus. Dès les premières notes que tous reconnaissaient et savouraient, les briquets s'élevaient et la foule commença à chanter avec Hansi, non en fait nous allons dire que Hansi a plutôt accompagné la foule quelques fois pendant la chanson puisque nous l'enterrions littérallement et qu'il trouvait presque inutile de chanter. Après quelques minutes de cris incessants, c'était la fin, on nous annonçait "Mirror Mirror", autre moment fort, que la foule encore pleine d'énergie chantait haut et fort. C'était maintenant la fin, la foule était en furie, soulagée et pouvait maintenant mourrir heureuse, le groupe serra quelques mains, lança baguettes et pics à la foule avec de faire ses salutations, en tenant le drapeau du Québec qu'on leur avait donné, c'était terminé, un rêve accompli, une foule encore dans sa bulle.

Bref, dans mon cas, ce concert se glisse tout simplement à la première place de mes spectacles à vie, et sans difficulté, j'avais longtemps rêvé de voir Blind Guardian en concert et c'est maintenant chose faite grâce à Capitale Du Metal, chapeau les gars pour nous avoir amené ces légendes du power metal, je peux maintenant mourrir en paix. L'organisation du spectacle, le processus d'ouverture des portes, la qualité du son et de l'éclairage, tout ça fait que ce spectacle peut être qualifié d'excellent. Le seul tout petit défaut que je pourrais trouver est au niveau de la salle, du moins du parterre, c'est le fait que la scène était vraiment haute, même pour quelqu'un de grand comme moi, à la longue le cou et le bas du dos en ont souffert à force de regarder très haut. Outre ça, ce spectacle restera mémorable à jamais et pour Québec et pour le groupe je crois. Merci milles fois Capitale Du Metal de nous avoir amené Blind Guardian à Québec.

Par Stéphane Genest, MetalUniverse.net


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 06:11:28 - Blind Guardian / Leaves' Eyes (Qc) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau