Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2458
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

07:07:03 - The Summer Slaughter Tour (Jour 1 Montréal)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 3 Juillet 2007 à l'Inconditionnel de Montréal.
Organisateur: Extensive Enterprise
Photographe: Andrew Gagné
Compte-rendu: Emmanuel Bergeron

La tournée la plus extrême de l’été arrive finalement au Québec. Le Summer Slaughter Tour étant plus qu’à huit groupes suite au départ d’Arsis de la tournée, le premier soir au Québec se déroule à Montréal dans une petite salle du nom de l’Inconditionnel pour offrir l’occasion au mineur de voir le spectacle. En plus des huit groupes, le premier soir inclus le groupe de Montréal, Breaking The Fourth Wall.


Breaking The Fourth Wall est le premier groupe à prendre place sur scène très peu de temps après l’ouverture des portes. Le groupe fait dans un mélange punk/metal/hardcore et possède une légère touche death metal par moment avec quelques blast beat. Musicalement, bien que le groupe ne soit pas trop mon style, c’est bien monté. Malheureusement pour eux, très peu de monde apprécie leur set à part quelques personnes qui mosh par-ci, par-là. Leur chanteur passe quelques petits messages face au peu d’enthousiasme du public. Un petit set de 20 minutes un peu étrange pour l’ambiance mais réussi niveau performance. Bravo aux gars pour avoir su donner leur performance malgré le peu de réaction.

Setlist :
Intro
Positive Reinforcement
123 Rock
Living In Tomorrow Aint Gonna Help You any
Trend Setter


Quelques minutes plus tard, c’est le groupe de death metal californien The Faceless qui monte sur scène. Les changements sont très rapides (entre 10 et 15 minutes) entre les groupes. Le jeune groupe est toujours sur la promotion de son premier album « Akeldama » en nous jouant du matériel de celui-ci. Personnellement je n’accroche pas du tout au groupe mais le public semble apprécier The Faceless à voir la ligné de tête devant la scène. Le son du groupe n’était pas tout à fait au point surtout au niveau du clavier qui était beaucoup trop fort, si bien que l’on avait l’impression qu’il jouait complètement à part des autres. Malgré ces quelques points faibles, je pense que l’important est que le groupe fut apprécier et je crois que de ce côté, c’est mission accomplie.

Setlist :
Pestilence
Horizons of Chaos 1: Oracle of the Onslaught
The Ghost of A Stranger
An Autopsy


Un autre groupe de deathcore californiens, As Blood Runs Black, prend place devant le public encore très peu nombreux. Le jeune groupe nous présente le matériel de leur tout premier album « Allegiance » et à voir les réactions, le groupe avait déjà plusieurs amateurs. As Blood Runs Black manque beaucoup de présence sur scène malheureusement à mon avis mais au niveau du public, c’est tout autre chose car nous avons droit à une dizaine de mosheux s’exécutant durant les nombreuses mosh parts de As Blood Runs Black. Personnellement, leur musique n’est pas ma tasse de thé dû au manque flagrant d’originalité et du niveau statique du groupe mais toutefois, je ne peux leur enlever le fait qu’ils ont réussi à bien réveiller le public.

Setlist :
Beneath The Surface
Strife (Chug Chug)
Intro
In Dying Days
My Fears Have Become Phobias


Le premier des deux groupes québécois de la soirée Beneath The Massacre monte sur scène pour nous envoyer leur deathcore avec rage. Le public commence finalement à se réveiller dès le début de « The Surface » avec des thrash, des moshpit et rapidement on voit que les deux ne font pas très bon ménage ce qui est dommage. C’était la première fois que je voyais Beneath The Massacre et je ne suis pas déçu. Les gars possède une bonne présence de scène en plus de sonner comme une tonne de brique. L’intensité de leur composition est très bien reproduite vu le bon niveau technique du groupe. Une performance très appréciée jusqu’à maintenant de la part du public. Malheureusement comme pour tous les autres groupes, 30 minutes c’est très peu.

Setlist:
The Surface
Societys Disposable Son
The Systems Failure
The Stench of Misery
Nevermore


Les Québécois d’Ion Dissonance embarquent ensuite sur scène devant un peu moins de monde (l’heure du souper). Le groupe vient tout juste de sortir son nouvel album « Minus the Herd » et pour l’occasion Ion Dissonance nous présente la pièce « The Surge » de celui-ci. Je trouve ça drôle que le groupe n’en joue pas plus au lieu de nous faire trois pièces de « Solace » et une de « Breathing Is Irrelevant » mais vu les 30 minutes allouées, c’est évident que le set est serré. L’énergie que les gars dégage est hallucinante et les gens présent leur en renvoi tout autant. Les mosh parts sont solides et notamment sur « The Death of One Man is a Tragedy, the Death of 10,000 is a Statistic » où le public embarque en force sur le vocal pour aider Kevin McCaughey qui commence à avoir la voix magané. Une de mes prestations préférées de la soirée!

Setlist :
The Surge
Play Dead... And I'll Play Along
O.A.S.D.
She's Strychnine
The Death of One Man is a Tragedy, the Death of 10,000 is a Statistic


Les Californiens de San Diego, Cattle Decapitation monte sur scène pour nous présenter leur death/grind avec furie. La première chose que je remarque c’est que le groupe n’à rien à voir avec leur album au niveau du vocal de Travis Ryan. Dès le début de « Testicular Manslaughter », je crois que son vocal live en a surpris plusieurs et que dire de sa performance sur scène crachant sans arrêt sur lui-même. La grosse majorité de leur set est composé de chansons de leur dernier album «Karma. Bloody. Karma. » mais nous avons quand même droit à « Testicular Manslaughter » tiré de « To Serve Man » et de l’excellente «Bukkake Tsunami » de « Humanure ». Cattle Decapitation reste ma grosse surprise de la soirée avec une des performances les plus intenses et solides du line-up. Un groupe qui a sûrement marqué plusieurs personnes présentes.

Setlist :
Testicular Manslaughter
Unintelligent Design
Success Is... (Hanging by the Neck)
Total Gore?
Bukkake Tsunami
Bereavement
Karma. Bloody. Karma.


Les gars de Cephalic Carnage nous arrive tel des joueurs de hockey munis de l’équipement. En plus de nous arriver avec leur accoutrement, Nick Schendzielos, Zac Joe et Steve Goldberg se prenne chacun une chaise et jouent tous assis en boxer durant le set au complet. Heureusement pour la présence de scène, Lenzig Leal reste debout pour nous envoyer son vocal dans les dents. Les gars malgré une présence de scène des plus spécial, nous donne une performance musicale vraiment excellente. Bien sur le groupe passe par leur tout récent album « Xenosapien » mais nous replonge aussi dans du stock de « Exploiting Dysfunction » et « Anomalies ». Un set beaucoup trop court mais tellement solide.

Setlist :
Hybrid
Kill For Weed
Endless Cycle of Violence
Divination and Violation
Counting The Days
Observer to the Obliteration of Planet Earth
Lucid Interval


Les Polonais de Decapitated prennent ensuite place devant un public qui les attendait. Le groupe nous plonge immédiatement dans du matériel tiré de « Organic Hallucinosis » et malheureusement à mon avis le son du groupe manque énormément de punch et particulièrement au niveau de Adrian Kowanek où son vocal est tout simplement en arrière plan. Le set de Decapitated est bien divisé entre leur trois derniers opus et ne jouant rien de « Winds Of Creation ». Le public embarque plutôt bien mais on sent tout de même un léger froid probablement dû à la longueur de l’événement et la fatigue qui commence à se faire sentir. Le groupe donne tout de même un bon show énergique avec une bonne présence de scène et malgré les quelques lacunes de leur prestation, Decapitated s’en sort bien même si personnellement j’ai été légèrement déçu.

Setlist :
A Poem About an Old Prison Man
Day 69
Revelation of Existence (The Trip)
Three-Dimensional Defect
Lying and Weak
Mother War
Spheres of Madness


Finalement pour plusieurs personne présente, les Allemands de Necrophagist prennent place sur scène devant un public affamé. Dès les premières notes de « Stabwound », la troupe de Muhammed Suiçmez met le public dans sa poche avec leur haut niveau technique. Le son manque un peu de force au niveau du lead guitar mais rien de trop sérieux. Malheureusement à mon humble avis, bien que le groupe possède fort niveau technique, Necrophagist reste un groupe statique et ordinaire à regarder. Heureusement pour le groupe, le public aide à combler se vide avec du headbanging et des thrash. Pour la tournée, Necrophagist joue la quasi-totalité de l’album « Epitaph » (manque juste « Symbiotic in Theory ») et quelques pièces de « Onset of Putrefaction ». Pour agrémenter le tout, nous avons droit à un excellent et long solo de batterie de la part de Marco Minnemann nouvellement arrivé dans le groupe. La démonstration de son haut niveau de talent comme batteur est assez évident durant les dix minutes et c’est certain que sa va ajouter beaucoup au groupe lors du prochain album.

Setlist :
Stabwound
The Stillborn One
Ignominious & Pale
Diminished to Be
Epitaph
Only Ash Remains
Drum Solo
Seven
Foul Body Autopsy
Intestinal Incubation
Extreme Unction
Fermented Offal Discharge


Malgré le faible nombre de personne et le lieu pas nécessairement idéal pour une tournée comme celle-ci, l’organisation fut irréprochable. Les changements entre les groupes étaient rapides et aucun problème n’est survenu durant cette soirée. Certains groupes ont donné une performance plus par obligation que par envies vues la centaine de personne présente mais malgré tout, chacun des groupes présents a donné une bonne prestation. Merci pour tout à Extensive Enterprise, une organisation des plus professionnelle.


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 07:07:03 - The Summer Slaughter Tour (Jour 1 Montréal) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau