Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2457
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

06:09:25 - Kamelot / Epica / Sequence

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 25 Septembre 2006 à l'Impérial de Québec
Organisateur: CDM
Photographe: Yves Gagnon
Compte-rendu: Stéphane Genest

Quoi de mieux pour débuter la semaine que de voir Kamelot et Epica, un spectacle qui, même s'il n'a pas fait salle comble, aura quand même attiré un bon nombre de fans des deux groupes qui ne sont surment pas repartis sur leur faim! Certains attendaient même devant l'Impérial depuis 9h00 le matin, d'autres depuis l'après-midi, et nous depuis 16h00, même s'il n'y avait pas vraiment de file d'attente et que la majorité des fans sont arrivés tout juste avant l'ouverture des portes. Il fût quand même agréable en attendant de voir plusieurs membres d'Epica jaser avec les fans, signer quelques autographes et prendre des photos alors qu'ils entraient et sortaient de leur Autocar stationné directement devant la salle, et surtout d'apercevoir le très resplendissante Simone Simons à quelques reprises qui est d'autant plus belle que sur photo, et ce même au naturel.

18h50, les portes ouvrent enfin et les fans entrent peu à peu, prenant place dans la salle ou allant aux tables de marchandise. Et voilà que Sequence, le groupe en première partie qu'on a déjà pu voir à Sonata Arctica en Janvier dernier, entre sur scène et commence avec une pièce tirée de leur prochain album qui sortira en Décembre/Janvier prochain. Le groupe, malgré la rétiscence de certains face au style, aura quand même su réchauffer une bonne partie de la salle pendant leur prestation. Le moment fort aura été la pièce "Messenger" où le chanteur Pierre Leroux nous a mentionné que le spectacle était filmé, et c'est pendant la deuxième moitié de la chanson que plusieurs s'écrièrent "Messenger! Messenger!" avec Pierre, il a même répété cette partie a capella après la chanson avec la foule qui criant toujours "Messenger!" avec lui. Semble-t-il que nous aurons été meilleurs que Montréal, ce qui est toujours bon à entendre! Somme toute, une bonne et courte performance pour Sequence, groupe qui ne fait peut-être pas l'unanimité pour tous, mais qui a quand même son bassin de fans et qui semble se diriger vers un deuxième album intéressant, si je me fis à la pièce qu'ils nous ont interprété.

Liste des pièces de Sequence:

-Veil Of Darkness
-Messenger
-From Flesh To Bones

Après une entracte interminable dans mon cas, voilà que les lumières s'éteignent sur scène et que la pièce Hunab K'u débute sur fond sonorre, amenant peu à peu les membres d'Epica devant nous alors que tous s'écrient déjà, enchaînant directement sur "Dance Of Fate" et l'arrivée de l'époustoufflante Simone Simons, acouttré d'une manière qui a dû plaire à la majorité de la gente masculine, oooh que oui. Déjà là, la foule était vraiment énergique et le groupe semblait quand même surpris de l'accueil reçu pour leur toute première performance à Québec, nous avons même eu droit à quelques mots en français de Simone. Côté solidité de la prestation, chimie avec la foule et énergie sur scène, il n'y a vraiment rien à redire, Epica étaient parfaits! Le groupe, qui n'a techniquement que deux albums, aura su extraire les meilleures pièces de ces derniers, donnant un setlist pratiquement malgré quelques absents dans mon cas, le tout agrémenté d'une reprise de "Crystal Mountain" du groupe Death. Petite déception de mon côté parce qu'ils n'ont pas fait de rappel malgré la foule qui criait encore "Epica!" cinq minutes après leur départ, mais bon, la durée de leur prestation était plus qu'acceptable. J'espère que la foule de Québec aura su les convaincre de revenir.

Liste des pièces d'Epica:

-Hunab K'u (Intro)
-Dance Of Fate
-Sensorium
-Seif Al Din
-Façade Of Reality
-Solitary Ground
-Cry For The Moon
-Crystal Mountain (Reprise de Death)
-Quietus
-Consign To Oblivion

Maintenant qu'Epica avait placé la barre très haute, est-ce que Kamelot allait être à la hauteur pour maintenir la foule? Une seule réponse: Oui! C'était la deuxième fois pour Kamelot à Québec et c'est sur une version rallongée de l'intro de "When The Lights Are Down" que le groupe fit son entrée, recevant un accueil autant, sinon plus gros qu'Epica, avec la foule qui chantait déjà le refrain de la chanson avec Roy Khan, qui semblait être en très bonne forme! Déjà, je pouvais me dire que la foule de Québec n'avait plus à avoir honte de ce qui était arrivé au Quebec's International Metal Fest et qu'on allait vraiment se racheter avec cette soirée, tout le monde chantait sans cesse, pièce après pièce, sur un setlist ne contenant que d'excellentes chansons. Encore une fois, rien à redire sur la solidité du groupe sur scène, les chansons sont très bien interprétées et ils ont une excellente chimie avec les fans, surtout Roy Khan, plus solide que jamais dans son vocal, nous adressant aussi quelques mots en français. Il fût également agréable de voir que le groupe avait en sa possession un drapeau du Québec que Thomas Youngblood nous a sorti la première fois en criant "QUEBEC!", gagnant la foule à lui seul quelques minutes! On a même eu droit à une chanteuse invitée pour quelques parties dans les chansons "Center Of The Universe", "Abandoned" et "Memento Mori", un solo de clavier d'Oliver Palotai ainsi qu'un duo très fort avec Simone Simons sur la pièce "The Haunting", moment très magique du spectacle. Le groupe acheva le spectacle sur un excellent solo de batterie de Casey Grillo, enchaînant sur la pièce "Farewell" et quittant la scène par après. Ensuite, après quelques minute de foule en furie, la groupe revint avec la pièce "Karma", et, par après, Thomas apparu au balcon de gauche avec une guitare acoustique et Roy Khan apparu au balcon de droite pour nous interpréter la pièce "Don't You Cry" une fois en anglais, pour ensuite la rechanter en français ("Ne Pleure Pas"), moment fort où la foule chantait haut et fort. Le dernier moment très fort du spectacle arriva, c'est-à-dire "March Of Mephisto", avant laquelle la foule a commencé à crier "Mephisto! Mephisto!" accompagnée de Casey à la batterie. C'était la fin, déjà, et Kamelot semblaient largement satisfaits de leur performance et de notre accueil, assez pour qu'ils reviennent nous voir j'espère!

Liste des pièces de Kamelot:

-When The Lights Are Down
-Soul Society
-The Edge Of Paradise
-Center Of The Universe
-The Spell
-Abandoned
-Moonlight
-Forever
-Solo de clavier
-The Haunting
-Memento Mori
-Solo de batterie
-Farewell
-Karma
-Ne Pleure Pas
-March Of Mephisto

Somme toute, ce fût un spectable mémorable pour plusieurs et nous auront prouvé une fois de plus que Québec peut compenser une petite assistance avec une énergie hors-pair devant les groupes sur scène!


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 06:09:25 - Kamelot / Epica / Sequence (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau