Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2458
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

06:09:18 - Bad Religion / Dropkick Murphys / Comeback Kid / Clit45 (Qc)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: 18 Septembre 2006 au Centre Des Foires à Québec
Organisateur: GEG
Photographe: Fred Laroche
Compte-rendu: Marc Desgagné

Distortion! C'est probablement le mot le plus marquant de cette soirée m'indiquèrent mes oreilles quelques heures après le spectacle. Dans le but d'élargir les horizons de MetalUniverse.net, nous avons décidé d'aller couvrir le spectacle du groupe punk/punk rock Bad Religion au centre des foires de Québec pour la tournée canadienne du groupe organisé par Groupe Spectacles Gillett, ils étaient en compagnie de Clit45, Comeback Kid et Dropkick Murphys le 18 Septembre dernier. N'ayant pas été très souvent au Centre des Foires, je me basais surtout sur sa réputation de retour de son en raison des murs, et je dois avouer que le tout était vrai. Malgré un son assez mauvais en raison de multiples distorsions non désirées, les centaines de fans qui s'étaient déplacés ont pu assister à un spectacle avec beaucoup d'énergie, notamment la deuxième partie.

Tout d'abord, c'est la formation hardcore Clit45 qui a débuté le tout. Ils nous proposaient une musique punk rock, malgré les allures plutôt emo des membres, les amateurs n'ont pas totalement embarqué dans leur prestation. Quelques cris ici et là, mais surtout un vocal rauque et une présence assez statique n'ont pas réellement aidé les membres de Clit45. Il y avait également la présence de "back vocals" pour soutenir le tout. Leur musique n'est pas mauvaise, mais j'ai eu de la misère à accrocher à leur sonorité. Ils mélangent le style de plusieurs formations, dont des influences de Rancid et Bad Religion, mais rien d'unique. Bref, une performance musicalement bien, mais rien de percutant. Ils devraient réellement bouger beaucoup plus sur scène.

Par la suite, la formation Comeback Kid de Winnipeg s'est occupée de continuer le spectacle. Prônant un son se rapprochant beaucoup du hardcore, il y avait un peu plus d'énergie et de déplacement que Clit45, mais rien de spectaculaire. Bombardant de cris et de "back vocals", ils ont offert une performance assez intéressante, mais le son ne rendait pas justice au groupe. L'éclairage était bien, mais il manquait un petit quelque chose. La foule commençait à embarquer un peu plus, et la salle continuait de se remplir. Un groupe intéressant, même s'ils n'inventent rien de nouveau.

La deuxième partie de la soirée fait place à deux des icônes de la scène punk/punk rock, Dropkick Murphysa été les premiers à jouer. J'avais entendu parlé de la réputation du groupe sur scène et elle était tout a fait justifiée! Ils nous offrent un punk/punk rock avec énormément d'énergie, c'est le mot clef de leur prestation, énergie. Un groupe qui mélange à sa musique de la mandoline, accordéons, cornemuses avec 7 membres, incroyable, joyeux, et rafraîchissant. Malgré le nombre de personnes sur scène, ils bougent vraiment beaucoup et quelle belle interactivité avec la foule! Vers la fin de leur prestation, un nombre élevé d'amateurs sont montés sur la scène pour chanter et danser avec le groupe quelques pièces. Il règnait une telle ambiance de fête, il s'agit de mon coup de coeur et ils ont "volé" la soirée. Il faut que vous puissiez les voir au moins une fois sur scène.

Finalement, nous avions Bad Religion, l'un de mes groupes fétiches, qui est monté sur scène. La foule était déchâinée encore une fois, mais le groupe, à l'exception du chanteur Greg Graffin, est pluôt statique. En fait, Greg aurait dû donner un peu d'énergie à ses collègues. Ils ont joué une bonne partie de leur discographie, en plus d'y aller avec plusieurs classiques comme "I Want To Conquer The World", "Stranger Than Fiction" et la très connue "American Jesus" en rappel et la foule s'est vraiment arraché la tête du sommet de leur corps avec une sorte de "pit" qui s'est formé dans le milieu, l'une des plus intenses de leur performance. Évidemment, quelques pièces de "New America" et de leur petit dernier, "The Empire Strike First" qui date de 2004. Une bonne performance, mais ils ont beaucoup souffert de la qualité du son, la salle qui n'aide pas réellement, avec plusieurs retour de son dans la foule très désagréable. Par contre, la presque totalité des amateurs présents ont adoré leur prestation.

En général, la soirée a été quand même agréable et la perfiormance endiablée de Dropkick Murphys vallait à elle seule le déplacement. Personnellement, je me sentais un peu mal de faire tourner mes longs cheveux durant Bad Religion, il faut avouer que l'ambiance est très différente et les pas de danses sont nombreux, surtout lors de Dropkick Murphys. Le son est la grande faiblesse, pour sa distortion et son volume largement exagéré en étant trop élevé pour rien, et la deuxième partie a littéralement voler le spectacle à la première. Sur ce, je retourne danser en écoutant Dropkick Murphys!


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 06:09:18 - Bad Religion / Dropkick Murphys / Comeback Kid / Clit45 (Qc) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau