Recherche MU :


The Black Keys
[Blues/Rock]
SKATERS
[Punk Rock]
Beck
[Rock / Indy]
Young The Giant
[Rock / Indy]
>>Voir liste
Spirit Adrift
Lamb of God
Ensiferum
Sirenia
>>Voir liste
Groupes: 1308
Critiques CD: 2456
Nouvelles: 27667
Entrevues: 112

08:11:23 - Chris Cornell (Mtl)

Photos du spectacle

Compte-rendu du spectacle
Spectacle: Le 23 novembre 2008 au Métropolis de Montréal
Organisateur: G.E.G.
Photographe: Amaury Evra
Compte-rendu: Sébastien Léonard

‘‘Pour bien s’y retrouver, voici la légende des sources de chaque chanson nommées. (ToD) = Temple of Dog, (Sg) = Soungarden, (As) = Audioslave, (CC) = Chris Cornell en solo’’

C’est ce soir le spectacle de Chris Cornell au Metropolis. Une certaine confusion entoure ce show en partie dû à la publicité de celui-ci qui met en vedette l’album Scream, supposément disponible en magasin. C’est qu’il n’est pas encore sorti et qu’il est seulement disponible via Amazon.com. Je m’y rends donc, comme plusieurs fans, sans avoir eu la chance de me familiariser avec les nouveaux titres. Je suis agréablement étonné de voir la salle aussi pleine, comme quoi l’ancien Soundgarden possède sa cote de popularité. J’ai malheureusement manqué la performance de Mobile qui assurait la première partie. Notre ami se fait attendre et les signes d’impatience augmentent au même rythme que les minutes. Les musiciens finissent par s’installer et le tout peut commencer. C’est une nouvelle pièce qui nous est servie en entrée. On le sait non seulement parce qu’on ne la reconnait pas, mais aussi par son tempo plus pop que ce à quoi le chanteur nous a habitués. Pour les intéressés, Timbaland a collaboré à l’écriture et la production de l’opus. Avec ce que j’entends, je ne suis pas surpris. Malgré tout, les fans semblent heureux de revoir leur idole. La troupe (Chris est accompagné de 5 musiciens) s’exécute devant de grands panneaux lumineux qui sont roses pour l’occasion. Le tout commence réellement quand les premières notes de No Such Thing(CC) se font entendre et où la grande majorité va pouvoir chanter en chœur.

Si l’ambiance semble prendre un certain temps à s’installer, elle finira par y arriver tellement les spectateurs sont de vrais fans. Que ce soit du Soudgarden, du Audioslave, de sa carrière solo ou du Temple Of Dog, les réactions sont unanimes. C’est même là la plus grande force de ce spectacle. Bien couvrir toutes les incarnations du principal intéressé. Il faut que j’avoue que pour la plupart la trentaine semble entamée, donc ils ont pu suivre la carrière de Cornell depuis ses tout débuts. Et être un ‘‘diehard fan’’ est d’autant plus un avantage ce soir, car, dans le vouloir de paraitre un groupe à part entière, le son des instruments est à mon avis trop fort dans le mixte et ne nous permet pas d’apprécier à sa juste valeur le chanteur à la voix d’or. Sa présence scénique est ce qui a de plus simple et décontracté.

Après plusieurs classiques comme Rusty Cage(Sg), Gasoline(As) et Hunger Strike(TOD), on a droit un set acoustique solo qui arrive à point. Car malgré le talent des cinq acolytes qui l’accompagnent, je ne remets nullement en doute qu’ils sont d’excellent musicien, c’est Chris Cornell que moi et tout ce bon monde somme venues voir. Chaque pièce étant tirée de plusieurs projets et groupes au son différent, la formation change constamment d’instruments. Et aussi bien jouée soit-elle, une impression de band hommage nous rôde derrière la tête. Sur Can’t Change Me(CC), la reprise Michael Jackson Billie Jean ou le mega succès Black Hole Sun(Sg) et avec comme trame de fond que le son de la guitare acoustique, la voix singulière et puissante a enfin toute la place pour s’exprimer. Quand ça repart en équipe, on peut entendre Outshined(Sg), Set it Off(As) et les petites nouvelles Scream et Watch Out(CC). Un des moments forts survient à la fin de la soirée avec une version de plus de quinze minutes de Reach Down(ToD) où chaque musicien y va de solos inspirés. Malgré des interprétations parfois inégales, on peut dire qu’on en a doublement eu pour notre argent. Premièrement, la carrière de monsieur est particulièrement bien couverte. Deuxièmement, pour y arriver ils nous ont concocté un setlist qui a fait durée le show près de deux heures trente. Chose de plus en plus rare de nos jours. Félicitation!


Résultats: 0 image(s) sur un total de 0 page(s). Affiche: image 0 sur 0.




Images par page: 

 

RSS Feed: 08:11:23 - Chris Cornell (Mtl) (Nouvelles images)

Recherche d'images
Recherche avancée
- Top images
- Nouvelles images
Membres enregistrés
Nom d'utilisateur:

Mot de passe:

Identifiez-moi automatiquement lors de ma prochaine visite?

» Mot de passe oublié
» Inscription

Nos partenaires
Conditions d'utilisation | Politique de confidentialité | FAQ © MetalUniverse.net. Enr. (2001-2017) Tous droits réservés.
>>> Si vous êtes une compagnie ou un groupe, rock / metal / autres, vous pouvez nous envoyer un courriel, pour promotion, critiques d'albums ou publicité : marc[@}metaluniverse.net
>>> If you are a label or a band, rock / metal / others, you can email us for promotion, cd reviews or advertising: marc[@}metaluniverse.net
Conception graphique : Marc Desgagné - Programmation : Andrew Gagné - Samuel Falardeau